Noblechairs Icon Black Edition : essai à main levée

Note : 4,0
Noblechairs Icon Black Edition
Examen du Noblechairs Icon Black EditionClassement
Emballage et assemblage4.5/5
Caractéristiques 4.5/5
Qualité de fabrication5/5
Confort et ergonomie 4/5
Verdict4/5
Revue des Noblechairs Icon Black Edition en un coup d'œil

Si vous êtes à la recherche d'un fauteuil de jeu haut de gamme pour votre installation de jeu, je passe aujourd'hui en revue le Noblechairs Icon Black Edition.

Son magnifique design est disponible dans une myriade de couleurs et vous pouvez également choisir le matériau dans lequel il est fabriqué : cuir PU (une imitation du cuir), un hybride de cuir PU et de revêtement en vinyle ou du cuir véritable.

Cette chaise haut de gamme est évidemment le Graal des gamers mais elle est aussi parfaitement adaptée aux longues sessions de travail. Avis aux indépendants et aux salariés travaillant à domicile : c'est un investissement idéal !

Mettons-le maintenant à l'épreuve et voyons si le modèle Icon est vraiment iconique.

Note : la chaise a été fournie par Noblechairs pour cet examen.

Noblechairs Icon Black Edition Caractéristiques et particularités

Avant de s'aventurer plus avant dans les méandres du test, voici les caractéristiques techniques du fauteuil. Pour des raisons de précision, le modèle testé avait un revêtement hybride en vinyle et cuir PU qui est le tout nouveau revêtement développé par Noblechairs.

Poids: 61 lbs
Hauteur: de 46,5 à 56,5 cm
Largeur du siège :
Hauteur recommandée pour l'utilisateur: entre 5’8" et 6'4″
Capacité de poids maximum: 350 lbs
5 roues
Accoudoirs 4D
Inclinaison Jusqu'à 135°.
Piston de classe IV
Disponible sur avec oreiller dorsal et appui-tête
2 ans garantie

Emballage haut de gamme...

Noblechairs Icon Black Edition Unboxing

Je vais passer cette partie relativement rapidement parce que, très honnêtement, tout est excellent. emballage, papier bulle, styrofoam, petites boîtes organisées avec poignées pour les accessoires...

Et même - chose que je n'ai jamais vue auparavant - une sorte de fil tressé pour les 5 roues à la base, probablement pour éviter toute rayure éventuelle.

En plus des différents éléments qui composent le fauteuil (les roues, la base, la chaise et le dossier...), vous trouverez également un manuel détaillant les étapes de montage, les différentes fonctionnalités et les consignes de sécurité.

...et une qualité de fabrication supérieure

En répétant que je suis impressionné par la qualité des matériaux haut de gamme, il peut perdre son attrait.

Et pourtant, je dois le redire... Une fois de plus, nous sommes face à un fauteuil dont le sérieux du design et la qualité des matériaux sont frappants une fois l'emballage retiré.

Le site Base en aluminium à 5 roues fournit un support parfait pour l'assemblage, et les roues de 60 mm en nylon et polyuréthane sont stables et silencieux. Le site cadre en acier est également très forte.

Noblechairs n'hésite pas à innover en matière de design : par exemple, le levier qui guide l'inclinaison du dossier est en acier, là où la concurrence utilise souvent du plastique.

Une garantie de durabilité et, surtout, un bel effet esthétique.

En ce qui concerne la matière, nous sommes ici sur un hybride de simili cuir et de vinyle. L'ajout de ce dernier apporte une touche agréable, offrant un côté plus doux et plus chaud à la fois.

Bien que je ne l'aie pas eu assez longtemps pour en être sûr, je pense également que le matériau est respirant.

Quant au rembourrage, il est composé de mousseet la finition est plus que satisfaisante (j'en parlerai plus tard dans la section confort).

Tout est excellent, mais un point me paraît important : la garantie. La garantie est de 2 ans, ce qui est en fait la garantie légale, Noblechairs ne propose donc pas d'extension. C'est dommage au vu de la qualité des matériaux et des offres de la concurrence (5 ans de garantie chez Secretlab(10 ans chez Oraxeat par exemple).

L'assemblage du fauteuil de jeu : aussi simple que possible

Si vous avez lu mes tests précédentsvous aurez remarqué que "je ne suis pas un grand bricoleur". Bien sûr, on s'habitue à force de le faire, mais je dois dire que j'ai été impressionné par Noblechairs. Cela faisait longtemps que je n'avais pas vu une chaise aussi facile à assembler, encore plus facile qu'une SecretLab Titan.

Tout d'abord, il faut mentionner les instructions de montage. Sous la forme d'un petit livret, il détaille les différents schémas : pas de mots, seulement des images.

L'astuce est claire : puisque Noblechairs est distribué dans le monde entier, il n'est évidemment pas intéressé à fournir une traduction systématique.

Heureusement, les schémas sont plus que suffisants pour suivre les étapes... sauf pour le coussin arrière. En effet, celui-ci est livré avec deux sangles que vous devez attacher.

Seulement voilà le truc : où mettre les sangles sur la chaise ? Si vous les passez entre le dossier et l'assise, deux sangles tombantes sortent à l'arrière, ce qui est assez moche. Vous ne pouvez pas non plus les faire passer par le haut, car elles sont trop courtes. Et le schéma n'aide pas ! Vous avez donc la possibilité de ne pas l'utiliser ou d'enlever les sangles et de le caler librement.

Malgré ce petit contretemps à la fin de la phase d'assemblage, le reste du processus est particulièrement facile. Les roues s'enfoncent dans la base sans difficulté ni même besoin d'être poussées, les vis s'insèrent facilement dans le filetage et les trous sont bien positionnés.

Mieux encore, Noblechairs fait preuve d'ingéniosité au moment du montage. En effet, ils vous invitent à installer d'abord le siège sur la base avant de passer au dossier. En comparaison, de nombreux fabricants indiquent généralement que le dossier et l'assise doivent être assemblés avant d'être installés sur la base.

Sauf que le fauteuil pèse généralement une trentaine de kilos et est particulièrement encombrant... Le siège est déjà installé, vous n'avez donc pas à soulever le tout à la fin !

Les caractéristiques de l'assise et du dossier : tout y est (ou presque)

Après le déballage et l'installation, passons aux choses sérieuses ! Alors, le modèle Icon tient-il toutes ses promesses ?

  • La grande amplitude du mécanisme d'inclinaison

Une fois assis dans le fauteuil, c'est certainement ce qui m'a frappé en premier. En vous balançant vers l'arrière, vous pouvez tester le mécanisme d'inclinaison (le multi-tilt) et il vous coupera le souffle ! Si, comme moi, vous aimez flotter dans les airs et vous asseoir les jambes croisées, vous pouvez pousser l'inclinaison au maximum avant de bloquer le mécanisme. Vous vous sentirez comme un seigneur régnant sur ses terres (j'exagère à peine).

  • Les accoudoirs du 4D sont très pratiques

Le design 4D est presque standard pour ce type de produit haut de gamme, mais encore faut-il s'assurer de son bon fonctionnement. Ici, l'accoudoir peut donc être réglé de haut en bas, de gauche à droite, d'avant en arrière et vers vous / vers l'extérieur.

Les différents réglages se font à l'aide de divers boutons, dans un style très proche de celui de Secretlab. En effet, les accoudoirs sont verrouillés, ce qui signifie qu'ils ne bougeront pas tant que vous n'aurez pas appuyé sur le bouton en question. C'est pratique par rapport à d'autres fabricants qui déverrouillent le mécanisme, car dès que vous saisissez le fauteuil par l'accoudoir, celui-ci se désajuste. Ce n'est pas le cas ici et c'est excellent : aucun risque de perdre vos réglages !

La même critique que j'ai faite sur l'Oraxeat XL 800 peut être faite ici aussi, à savoir la rigidité des accoudoirs. Ils manquent d'épaisseur et ne sont pas rembourrés. Cela ne gêne pas l'utilisation des accoudoirs, mais les bras auraient pu bénéficier d'un meilleur soutien.

  • L'inclinaison du dossier : Que dire à ce sujet ?

Comme vous l'aurez remarqué dans le tableau des caractéristiques techniques de ce fauteuil de jeu, l'inclinaison du le dossier va jusqu'à 135°. Elle est relativement moyenne par rapport à la concurrence, atteignant facilement 160° et au-delà pour favoriser une position d'inclinaison presque totale. Mais ne s'agit-il pas plutôt d'un choix du fabricant ? En effet, toute personne ayant essayé la position d'inclinaison complète sur un fauteuil sait que ce n'est pas la plus confortable. Et c'est encore plus vrai sans repose-pieds ! En limitant délibérément l'inclinaison maximale, Noblechairs facilite en même temps le réglage. Alors que certains seront frustrés de ne pas avoir la liberté de choix, d'autres apprécieront cette intention.

Un confort voluptueux et luxueux

Une fois que votre derrière est correctement positionné sur la chaise, il vous enverra un petit "MERCI".

En effet, le contact avec le revêtement hybride est à la fois doux et chaud. Les matériaux offrent une un siège équilibrédonc les amoureux des deux la douceur et la fermeté vont l'adorer.

Le soutien est excellent : si, comme moi, vous souffrez de douleurs dorsales, vous louerez le soulagement que procure cette chaise.

  • Coussins à mémoire de forme : un sentiment mitigé

J'ai déjà exprimé ma frustration à l'égard de la coussin arrière des sangles avant, mais c'est le coussin lui-même qui me fait hésiter. Le confort de la mousse à mémoire de forme est évidemment excellent, mais le problème réside dans son emplacement sur le dossier....

Si vous le placez à l'intersection avec le siège, le coussin ressemble presque à un intrus une fois que vous vous asseyez. Il heurte un peu vos reins et ne suit pas bien la courbe de votre dos. Idéalement, il devrait être placé dans la courbe de votre dos, mais là encore, ce sera un ajustement lâche, sans pouvoir compter sur les sangles. Heureusement, le soutien dorsal est plus que suffisant, vous pouvez donc vous passer du coussin.

En revanche, je n'ai rien à redire sur le coussin de tête : le positionnement est parfait, et là encore il s'adapte à la morphologie du crâne et du cou.

Conclusion : la chaise de jeu Noblechairs Icon est parmi les meilleures.

Vous l'aurez certainement compris, mais je suis un grand fan. Très honnêtement, lorsque j'ai acheté mon propre fauteuil de jeu, j'ai hésité pendant très longtemps entre Secretlab et ce fabricant.

Et je dois admettre qu'ils sont vraiment proches, tant en termes de fonctionnalité que de qualité de construction. L'Icon n'est certes pas sans défauts - accoudoirs rigides, coussin de dossier dispensable - mais son confort, son soutien et sa facilité d'utilisation nous éblouissent.

Un excellent choix, à ne pas manquer !

Notre note : 4/5

Les avantages :

  • Montage simple
  • Extrêmement bien fait, tant la structure que la finale.
  • Conception solide ; support bien équilibré
  • Toutes les fonctionnalités sont là : inclinaison, hauteur, accoudoirs 4D, etc.
  • Le coussin de l'appui-tête est confortable...

Les inconvénients :

  • ... Le coussin arrière est difficile à placer
  • Les accoudoirs sont un peu rigides
  • La garantie est limitée par rapport à la concurrence

Galerie d'images de la Noblechairs Icon Black Edition

Carl Chamoiseau

Propriétaire de Topgamingchair.com et passionné de PC Gaming, je passe en revue les chaises de jeu (et de bureau) depuis 2018. J'ai travaillé avec certaines des plus grandes marques du secteur : Secretlab, Noblechairs, Vertagear, DXRacer, AndaSeat pour tester de nouveaux produits et fournir des commentaires.

Contenu récent

fr_FRFrançais